Hunting November, Adriana MATHER

Présentation de l’éditeur : November parviendra-t-elle à retrouver son père disparu ? Après avoir survécu à un séjour de plusieurs semaines à l’Académie Absconditi, le pensionnat ultra-élitiste le plus dangereux du monde, November n’a plus qu’une idée en tête : retrouver son père. Accompagnée du ténébreux Ash, elle se lance dans une poursuite périlleuse à travers l’Europe. La tâche s’annonce difficile, d’autant qu’elle ne dispose que de peu d’indices et que les ennemis s’accumulent… Au fil des révélations sur sa famille, November se retrouve malgré elle au coeur d’un jeu complexe d’alliances et de mensonges. Armée d’une volonté sans faille, la jeune femme fera tout pour atteindre son but, quitte à risquer sa vie. Mais une novice à peine entraînée peut-elle réellement défier des clans centenaires à la puissance insoupçonnée ?

Mon avis : Hunting November commence pile là où Killing November s’achève : November est prête à partir à la recherche de son Père pour l’aider, le prévenir. Enfin, faire quelque chose, mais ne pas attendre dans l’Académie Absconditi sans rien faire. Heureusement, Ash est toujours là, toujours décidé à l’accompagner. Et sa présence lui sera bien nécessaire (sans parler du côté agréable), car la jeune femme est toujours aussi inadaptée à cette nouvelle vie. Malgré une éducation qui lui permet de gérer la plupart des situations, elle reste trop éloignée du monde de la stratégie pour survivre seule. De plus, elle a trop besoin de se rattacher à son ancienne vie, si attirante à ses yeux. Elle ne peut donc que commettre des erreurs. Aux conséquences possiblement tragiques.

Le pari de faire sortir November de l’ignorance du premier épisode en même temps que de l’académie était risqué. Mais il est en grande partie réussi. En grande partie, car Hunting November perd en originalité avec son retour au monde extérieur : moins d’inconnu, moins de surprises. Malgré tout, Adriana Mather parvient à conserver le même ton et à nous faire frémir de la même façon. Car, même si les aventures de November ont lieu dans notre monde, il paraît si différent de notre quotidien, les personnages croisés sont si extrêmes, qu’on se croit partis dans une autre univers, fait de haines et de crimes, de jalousies et d’ambition. Tout cela saupoudré d’une bonne dose d’architecture médiévale (gros budget en torches et murs de pierre). Et le rythme ne faiblit pas, d’un indice semé par son père à un autre. Nos deux amoureux voyagent dans l’angoisse du temps qui file, passant une nuit dans une voiture dans un froid glacial et une autre dans un palace digne d’un conte de fée.

On retrouve, au fil des pages, des personnages du premier tome. Et l’autrice se débrouille pour que cela paraisse naturel. Même si, en lisant Killing November, on avait l’impression d’une prison d’où il était impossible de s’évader. Mais on laisse de côté cette différence de point de vue, car cela fait du bien de revoir certains d’entre eux. Aucun nom ne sera révélé ici, pour laisser aux autres lecteurs la surprise. Cependant, à force, November se retrouve à la tête d’une petite troupe aux talents avérés. Mais est-ce suffisant pour s’en prendre au chef, cruel, de la plus puissante famille ? On peut en douter. Pourtant, pourtant…

Hunting November est donc une suite réussie, même si un peu moins haletante que le premier volume. J’ai pris grand plaisir à suivre le jeu de piste laissé par le père de November et à me demander comment Adriana Mather allait bien pouvoir se sortir de ce sac de nœuds qu’elle avait mis en place. Et je n’ai pas été déçu.

Le même livre chez d’autres lecteurs / lectrices : Songe d’une nuit d’été, Maven Litterae.


3 réflexions sur “Hunting November, Adriana MATHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s